Critique du film KAIRO - Kiyoshi Kurosawa (2001)

Critique du film KAIRO – Kiyoshi Kurosawa (2001)

Kaïro (回路) est un film d’horreur/thriller japonais réalisé en 2000 par Kiyoshi Kurosawa et sorti en France le 23 mai 2001. Le film a été présenté au Festival de Cannes 2001, dans la section « Un certain regard ». 

Taguchi, un jeune informaticien, est retrouvé pendu dans son appartement. Sous le choc, ses collègues cherchent à en savoir plus sur ce suicide inexplicable.

La victime a laissé un mystérieux message contenu dans une simple disquette. De toute évidence, celle-ci recèle un virus qui contamine ses utilisateurs et a de graves répercussions sur leur comportement.

A Tokyo, l’inquiétude grandit au fur et à mesure que le virus se propage à travers les réseaux informatiques. Des petits groupes de jeunes gens tentent de résister, tandis que les disparitions se multiplient.

La Bande Annonce

– Kiyoshi Kurosawa a aussi écrit le roman Kairo.

– Si on regarde attentivement, on peutr apercevoir que nombreuses scènes sont tournées depuis des fenêtres.

– Le titre japonais, écrit en kanji, se traduit en anglais par « The Circuit ». Le titre anglais du film est « PULSE ».

– Une remake américain aussi intitulé « PULSE » est sorti en 2006. Pour cette adaptation US réalisé par Jim Sonzero, avec Kristen Bell. Le film est raté. 

– Takashi Miike a adoré ce film et déclaré que c’était le seul film qui lui avait fait peur adulte.

-(environ 16 minutes après le début du film) Alors que Kawashima regarde les différentes personnes se morfondre dans un état catatonique via une webcam, il y a un homme qui semble dormir sur son bureau. Il se réveille alors, lève la tête et regarde droit dans la caméra, face à nous. Cet homme est Kurosawa Kiyoshi, scénariste et réalisateur de ce film.

-(à environ 44 minutes) Le plan d’une femme sautant du côté d’un bâtiment est une combinaison relativement simple de montage soigné, d’infographie et de cascades. Comme l’a expliqué Kiyoshi Kurosawa, une cascadeuse a été filmée sautant à l’élastique du toit, suivie d’un mannequin vêtu des mêmes vêtements. Les deux plans ont ensuite été montés ensemble et le cordon élastique a été supprimé numériquement.

Kairo est un film d’horreur captivant qui explore le concept terrifiant du monde sous le contrôle des fantômes. Ce qui distingue ce film, c’est son utilisation intelligente d’Internet comme thème central, qui était particulièrement pertinent à l’époque de sa sortie. C’est impressionnant de voir comment les réalisateurs Japonais peut faire un film d’horreur à partir de n’importe quel sujet.

Au début, le film semble un peu ringard, mais il s’améliore progressivement, et même si de nombreuses questions restent sans réponse, les téléspectateurs peuvent reconstituer les indices pour trouver des réponses. Les scènes sont captivantes et brillamment exécutées. Quand je l’ai regardée pendant un soirée froide avec le vent qui soufflait fort à extérieur, cette ambiance a augmenté à un point culminant mon degré de trouille et d’intensité.

Dans l’ensemble, ce film est un incontournable pour tout fan d’horreur, et K. Kurosawa prouve une nouvelle fois sa parfaite maîtrise dans la création d’expériences cinématographiques uniques et inoubliables. le remake US en est la preuve !

7.5/10

NOTE 7,5/10

Acheter le film :

Ou voir ce film ?

Cliquez ici

QUELQUES PHOTOS

Votre avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.