Liste des films de MAKOTO SHINKAI

Vous voulez découvrir l’intégralité de la filmographie de Makoto Shinkai. Mieux comprendre son oeuvre et les messages présents dans chacun de ces films. Avec Your Name, il a accédé à la consécration internationale mais ces films précédents sont tout aussi importants et singuliers. Tous mettent en lumière ses interrogations, ses aspirations et un incroyable rapport au temps et aux éléments qui prouve que tout est lié. Tous visent a prouver à la jeunesse, en adressant des messages plus subtils qu’il n’y parait. Chacun est un enchantement visuel et une preuve d’amour et d’humour.

Avant son succès international, il est aussi très important de s’intéresser à ses courts métrages qui dévoilent des aspects moins connus, légers mais aussi plus graves sur sa manière de faire de l’animation.

Bonne nouvelle, Makoto Shinkai finalise le storyboard de son prochain film qui va se dérouler dans un univers post-apocalyptique.

I- L’histoire de Makoto Shinkai

Makoto Shinkai est né le 9 février 1973 à Nagano. Il a d’abord étudié la littérature japonaise à l’Université Chūō à Tokyo. Sa passion pour le dessin, pour créer des histoires est née des mangas et romans qu’il lisait au collège.

En 1998, il sort « Other Worlds », son premier court-métrage qui dure seulement 1 minute et 28 secondes. En 2000, alors qu’il travaille comme graphiste dans une entreprise développant des jeux vidéo, Falcom, il présente un court-métrage de 5 min. « Kanojo to kanojo no neko » (Elle et son chat), qui rencontre un vif succès d’estime et fut récompensé de plusieurs prix, dont le grand prix du « DoGA CG Animation contest » 2000. En mai 2001, il quitte son emploi à Falcom. En 2002, il crée « Voices of a Distant Star » (« Hoshi no koe »), son premier moyen-métrage qui dure 25 minutes.

La suite est un enchantement. En « seulement », cinq longs métrages, il a marqué à jamais l’histoire de l’animation japonaise. Son talent, immense, et sa polyvalence lui permet d’occuper tous les postes-clés d’un film d’animation : dessinateur, réalisateur, animateur, scénariste et même comédien de doublage. Chacun de ces films est aussi été adapté en manga.

Son premier long-métrage, « La Tour au-delà des Nuages » est sorti le 20 novembre 2004 au Japon est acclamé par la critique. « 5 centimètres par seconde » sorti le 3 mars 2007 comprend trois courts films : « Ōkashō », « Cosmonaut » et « Byōsoku 5 senchimētoru ». Il obtient le Grand Prix du « Future film Festival » en Italie en 2008.

Après une pause d’un an à Londres, il sort en 2009, « Voyage vers Agartha » puis en 2013 « The Garden of Words » en 2016 « Your Name », l’un des plus grands succès de l’histoire de l’animation japonaise. Mieux, une magnifique déclaration d’amour au Japon qui le propulse dans une nouvelle dimension.

Son dernier film, « Les enfants du temps » est sorti en 2019 s’inscrit dans la continuité et confirme que Makoto Shinkai est un enchanteur qui ne connaît plus de frontière.

II-Une « conception » de l’animation :

Les films de Makoto Shinkai, auteur de "Your name" projetés à Rabat

Que l’on aime ou pas Makoto Shinkai, on doit reconnaître qu’il a fait évoluer l’animation. Quelles sont ses caractériques ? Qu’est ce qui fait son succés ? Je vois au moins 3 arguments.

D’abord car ses réalisations ne sont pas des films sur commande. Tous ses films sont pensés, réfléchis et prouvent une incroyable maturité. Tous reflètent son amour pour l’animation, les décors, les paysages, toutes ces scènes de vie crèvent l’écran et dépasse presque la réalité. La qualité de l’animation, réaliste avec un maximum de détails, c’est la signature Makoto Shinkai. Et c’est un véritable enchantement. Que ce soit sur le sens des mouvements, les jeux de lumière, la dynamique de l’action. Évidement, la représentation des lieux au Japon. Un perfectionnisme, une fidélité et un sens du détail qui nous fait découvrir le Japon de la plus belle des manières. Tokyo est magnifiée et hyper réaliste. Ce Japon rêvé pourrait se révéler de la pure fiction. Au contraire, il s’avère que quasiment tous ces lieux du film existent en réalité !

L’autre élément qui caractérise les films de Makoto Shinkai, son « originalité », c’est la connexion entre les personnages et les éléments naturels. Dans « Garden of words », c’est la pluie qui joue un rôle central. Shinkai l’utilise parfaitement comme un reflet des sentiments des personnages. Dans « 5 centimètres par seconde », c’est la vitesse à laquelle tombent les pétales de fleur de cerisier. Dans « Les enfants du temps »,  c’est le temps, les saisons. Hina est capable par ses prières d’arrêter la pluie et de faire apparaître provisoirement le soleil. Dans « Your Name », c’est carrément le rapport à l’espace, au temps qui passe, qui s’arrête, qui détermine le destin de Taki et Mitsuha.

Le troisième élément, c’est sa manière de traiter le thème de l’adolescence, un thème pourtant récurent dans l’histoire de l’animation. Comment le hasard d’une rencontre va bouleverser l’existence de deux adolescents ? Comment, ils vont s’entraident, se lier, persévérer ensemble face aux difficultés dans les prémices d’une histoire d’amour impossible ? Makoto Shinkai magnifie l’exploration de ce thème par ses convictions. Il répète souvent qu’il tient profondément à adresser un message aux adolescents, une période qu’il a vécu difficilement. Pour lui, le cinéma d’animation est un genre destiné en premier lieu au jeune en tant que période d’apprentissage, de « quête initiatique » . Ses valeurs, ses expériences, sa conception des relations humaines et du monde qu’il veut partager avec le plus de monde possible.

Si vous aimez ce réalisateur, mais que vous avez l’impression qu’il tourne en rond dans ces derniers films, je vous invite à vous retourner vers ses premières réalisations. Son court métrage (25 minutes) « The Voices of a Distant Star » et « Voyage vers Agartha » sont des œuvres magnifiques, à part dans l’histoire de l’animation.

III-La liste des longs métrages

1)La Tour au-delà des nuages (2004)

Titre japonais : 雲のむこう、約束の場所Kumo no mukō, yakusoku no basho « Au-delà des nuages, l’endroit promis »

La Tour au-delà des nuages - Long-métrage d'animation (2004)

L’histoire : L’histoire se déroule dans un univers parallèle où le Japon a été divisé en deux après la Seconde Guerre mondiale : l’île d’Hokkaïdo, rebaptisée Ezo, a été annexée par l’Union, tandis que le reste du pays est passé sous domination des États-Unis. Au fil des années, l’Union bâtit une immense et mystérieuse tour à Ezo, attisant à la fois la méfiance et la fascination du peuple japonais.

En 1990, Aomori. Hiroki et Takuya sont deux amis fascinés par la tour et travaillant dur pour construire un petit avion, dans le but de se rendre à Ezo. Une de leurs camarades de classe, Sayuri, s’immisce également dans leur projet et, au cours d’un été, les adolescents se promettent de voler jusqu’à la tour dans leur petit avion. Mais ils vont être séparés.

La bande-annonce :

2)5 centimètres par seconde (2007)

Titre japonais :秒速5センチメートル, Byōsoku go senchimētoru

5 centimètres par seconde - OAV 2007 - Manga news

L’histoire : À Tokyo, Akari Shinohara et Takaki Tonoo, élèves de primaire, sont inséparables depuis qu’ils se sont rapprochés par leur amour commun de la lecture. Mais Akari doit déménager… Les deux amis gardent tout de même contact en s’échangeant des lettres…

Un jour, Takaki décide alors d’aller la revoir. Pendant son voyage, par une nuit d’hiver, lorsque que son train est coincé par la neige, Takaki se remémore tous ses moments passés avec Akari.

La bande-annonce :

3)Voyage vers Agartha (2011)

Titre japonais :星を追う子ども, Hoshi o ou kodomo

Voyage vers Agartha - Film (2011)

L’histoire : Un jour, alors qu’elle écoute l’émetteur radio que lui a légué son père, Asuna entend une mystérieuse chanson. Marquée par ce chant qui semble être l’incarnation même de l’âme de son interprète, Asuna ne parvient pas à l’oublier. En route pour son refuge dans les collines, elle est attaquée par une bête étrange et sauvée par Shun, un jeune homme sorti de nulle part. Il dit venir d’une contrée lointaine nommée Agartha et être venu à la surface voir quelque chose et parce qu’il voulait rencontrer quelqu’un. Les deux jeunes gens commencent à se confier l’un à l’autre, mais Shun disparaît soudainement…

La bande-annonce :

4)The Garden of Words (2013)

The Garden of Words - Court Métrage - AlloCiné

Titre japonais :言の葉の庭, Koto no ha no niwa

L’histoire :Takao, qui est en apprentissage pour devenir cordonnier, sèche les cours et dessine des chaussures dans un jardin de style japonais. Il y rencontre une mystérieuse femme, Yukino, qui est plus âgée que lui. Par la suite, et sans se donner rendez-vous, ils commencent à se voir encore et encore mais seulement les jours de pluie. Ils finissent par discuter ensemble et s’ouvrent l’un à l’autre. Mais la fin de la saison des pluies approche…

La bande-annonce :

5)Your Name (2016)

Titre japonais : 君の名は。, Kimi no na wa

Achat Your Name en Blu Ray - AlloCiné

L’histoire : Mitsuha est une jeune lycéenne qui vit dans un village au milieu des montagnes. Taki, lui, vit au centre de Tokyo. Un jour Mitsuha rêve qu’elle est un jeune homme à Tokyo, et Taki rêve qu’il est une jeune fille dans un village de montagne. Quel secret se cache dans ces rêves ?

Lien vers ma critique : https://japoncinema.com/critique-du-film-your-name

La bande-annonce :

6)Les Enfants du Temps (2019)

Titre japonais : 天気の子, Tenki no ko

Achat Les Enfants du temps en Blu Ray - AlloCiné

L’histoire : Jeune lycéen, Hodaka fuit son île pour rejoindre Tokyo. Il tente de survivre dans la jungle urbaine et trouve un poste dans une revue dédiée au paranormal. Un phénomène météorologique extrême touche alors le Japon, exposé à de constantes pluies. Hodaka est dépêché pour enquêter sur l’existence de prêtresses du temps. Peu convaincu par cette légende, il change soudainement d’avis lorsqu’il rencontre Hina.

Lien vers ma critique : https://japoncinema.com/critique-du-film-les-enfants-du-temps

La bande-annonce :

 

IV-Ses courts métrages (fortement recommandés)

1) Other Worlds (1998)

2)Kanojo to kanojo no neko (2000)

3) « The Voices of a Distant Star » (2002)

Amazon.fr - Voices of a Distant Star: Words of Love / Across the Stars - Shinkai, Makoto, Kanoh, Arata - Livres

Titre original : Hoshi no koe

Il s’agit d’une OAV de 25 min. Il existe deux versions du doublage. La première avec les voix du réalisateur et de son épouse (par manque de budget) et une version avec des doubleurs professionnels (sortie après le succès du film).

L’histoire : Une fille et un garçon se connaissent depuis longtemps. Ils s’aiment et prévoient d’aller dans le même lycée. Malheureusement, la fille se trouve affectée à un vaisseau spatial qui va partir pour une mission et s’éloigner de plus en plus de la Terre. Ils continuent à communiquer par mails mais plus le vaisseau s’éloigne plus les mails mettent du temps à arriver sur Terre. Leur relation saura-t-elle surmonter le temps et l’espace qui les séparent ?

Avec ce film , préparez-vous à plonger pour 25 minutes de poésie et de beauté à l’état pur. Diffusé au départ dans une seule salle de cinéma de quartier au fin fond de Tokyo et au bout d’une semaine la file d’attente devant la salle était impressionnante et le cinéma faisait salle comble.

La bande-annonce :

4) « Le rassemblement des chats » (2007)

A Gathering of Cats

Titre original : Neko no Shuukai

L’histoire : Ce très court métrage d’animation pour l’émission Ani-Kuri 15 (アニ*クリ15) qui est une série de 15 courts métrages d’animation japonaise d’une minute diffusée sur la chaîne japonaise NHK en 2007 et découpée en trois saisons de cinq épisodes. Plein d’humour, Chobi est un chat dont la queue est sans cesse piétinée. Chobi en a assez ! Il appelle à un rassemblement des chats pour planifier une grande vengeance contre les humains, mais…

Le court métrage :

Votre avis ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial