L’Etrange Festival 2022 – 28e édition au Forum des images à Paris

L’Etrange Festival 2022 – 28e édition au Forum des images à Paris

C’est un des plus grands festival de cinéma en France. Pas la diversité de sa programmation, pas sa créativité, par son ouverture sur le monde et les talents. Depuis que je connais l’étrange festival, je n’ai jamais été déçu.

L’Étrange Festival est un festival de cinéma de genre riche en émotions. Né en 1993, du constat qu’il est de plus en plus difficile pour nous public, d’accéder à des films « différent », parfois présentés dans les festivals aux 4 coins du monde mais souvent difficilement accessibles en France. L’Etrange festival offre cette opportunité de découvrir des films rares, inédits, dans les meilleures conditions, à savoir sur grand écran au cinéma.

Les films présentés sont issus de tous les genres. Du fantastique au drame, l’horreur côtoie aussi bien le documentaire que le conte pour enfants, pour le plaisir de tous.

C’est la 28e édition, qui se déroule du 6 au 18 septembre 2022 au Forum des images à Paris. Plus de 80 films de long métrage, plus de 90 films courts et autres évènements (concerts, nuit thématique, carte blanche offerte à des artistes….). Je vous propose de faire le tour de l’attention portée aux films japonais cette année à travers une rétrospective et un film d’animation. 

En 2022, deux réalisateurs que j’adore sont mis en avant, c’est Masahiro Shinoda et Masaaki Yuasa, deux Artistes/créateurs encore trop peu connu en France.

LA RÉTROSPECTIVE MASAHIRO SHINODA

Avec quasiment 30 films réalisés, M. Shinoda, ancien assistant d’Ozu s’inscrit dans la nouvelle vague du cinéma japonais par une lecture analytique, défiant les conventions. Son documentaire sur les Jeux olympiques d’hiver de 1972 à Sapporo vaut le détour.

45 ans avant Martin Scorcese, il a adapté  le roman éponyme de Shusaku Endo, Silence. A travers ce film, il revient sur le conflit culturel provoqué par l’arrivée de missionnaires jésuites dans le Japon du XVIIe siècle. La mise en scène de Shinoda est exceptionnelle, en nuances entre force et spiritualité, il dévoile à travers de magnifiques paysages au Japon un voyage spirituel éprouvant.

Province d’Echizen, été 1913. En route vers Kyoto, le professeur Yamasawa traverse un village frappé par la sécheresse, perdu au milieu des montagnes. À proximité se trouve l’étang du Démon, objet de superstitions de la part des habitants. En effet, si la cloche du village ne sonne pas quotidiennement, le dragon retenu au fond de l’eau serait libéré et provoquerait un déluge mortel. L’arrivée de Yamasawa chez Akira et Yuri, le couple chargé de faire respecter cette tradition immuable, va bientôt mettre en péril cet équilibre…

En adaptant une pièce à succès de kabuki écrite au début du XXe siècle, le cinéaste Masahiro Shinoda (Double Suicide à Amijima, Silence) livre un film à la théâtralité assumée mais regorgeant d’audace sur le plan visuel. Célébration de la culture japonaise aussi bien traditionnelle que moderne, L’Étang du Démon est une œuvre envoûtante à la lisière du merveilleux et du fantastique

LISTE DES FILM :

– ORINE, LA PROSCRITE de MASAHIRO SHINODA
– UNDER THE BLOSSOMING CHERRY TREES de MASAHIRO SHINODA
– HIMIKO de MASAHIRO SHINODA
– L’ÉTANG DU DÉMON de MASAHIRO SHINODA
– SILENCE de MASAHIRO SHINODA
– DOUBLE SUICIDE À AMIJIMA de MASAHIRO SHINODA
– LA GUERRE DES ESPIONS de MASAHIRO SHINODA
– FLEUR PÂLE de MASAHIRO SHINODA, nouvelle restauration 4K
– ASSASSINAT de MASAHIRO SHINODA
– MON VISAGE EMBRASÉ AU SOLEIL COUCHANT de MASAHIRO SHINODA – GONZA, LE LANCIER de MASAHIRO SHINODA, nouvelle restauration 4K, première française

Podcast sur FRANCE CULTURE

Masahiro Shinoda, cinéaste exalté et fiévreux

Un film d'animation hors du commun

Inu-Oh réalisé par Masaaki Yuasa

L’histoire : lnu-oh, créature maudite, est né avec une particularité physique l’obligeant à cacher chaque parcelle de son corps. Sa vie de paria solitaire change lorsqu’il rencontre Tomona, un joueur de Biwa aveugle. Ensemble, ils créent un duo singulier qui fascine les foules et deviennent les premières célébrités du Japon. Pour découvrir la vérité sur la malédiction d’Inu-oh, ils devront continuer à danser et chanter, au risque de déranger l’ordre établi.

Le film est basé sur le roman Tales of the Heike : INU-OH de Hideo Furukawa, publié au Japon en mai 2017 par l’éditeur Kawade Shobo Shinsha.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.