Les films japonais à voir au cinéma en 2024

Les films japonais à voir au cinéma en 2024

Je vous présente dans un seul article la liste de tous les films japonais à voir au cinéma en 2024.  Une année qui commence bien, « Comme un Lundi » , à découvrir au cinéma dès le début du mois de janvier.

Je vous présente mon article en trois parties :

Les films japonais avec une sortie confirmée au cinéma en France en 2024

Les films qui vont sortir au cinéma au Japon en 2024

Des films japonais (déjà sortis au Japon) et que j’aimerai voir au cinéma en France cette année 

Dans chaque partie, les films sont classées par ordre chronologique.

Comme chaque année, j’enrichirai cet article tout au long de l’année, au fur et à mesure des annonces officielles de sortie des films. Je précise la date date de sortie (en France ou au Japon), le nom du réalisateur, l’histoire du film et la bande annonce.

Pour bien commencer l’année, une excellente nouvelle est la (re)sortie de au cinéma de « Godzilla Minus One » mais uniquement du 17 au 31 janvier 2024 et « A Man » réalisé par De Kei Ishikawa avec Satoshi Tsumabuki, Sakura Andô et Masataka Kubota.

Vous pouvez aussi profiter de ce début de mois de janvier 2024 pour voir (ou revoir comme moi) l’excellent dernier film de Kore Eda, « l’innocence ».

J’espère les nouvelles sorties vont êtres annoncées et que ces films seront proposés dans un maximum de salles dans toute la France. Pour continuer à nous offrir des moments uniques de découverte de la culture japonaise, de partage des émotions et de points de vues sur la société, le cinéma japonais nous laisse nous faire notre avis. Et continuer de voyager au Japon, via le 7ème art.

PARTIE 1 : Les films japonais qui vont sortir en FRANCE, au cinéma en 2024

1) « Godzilla Minus One » réalisé par Takashi Yamazaki (du 17 au 31 janvier 2024)

Distributeur : Piece of Magic Entertainment

Godzilla Minus One – The new Toho movie gets a teaser trailer | Live for Films

2) « A Man » réalisé par Kei Ishikawa (Sortie au cinéma le 31 janvier en France)

Distributeur : Art House

A Man - film 2022 - AlloCiné

L’histoire : Rie découvre que son mari disparu n’est pas celui qu’il prétendait être. Elle engage un avocat pour connaître la véritable identité de celui qu’elle aimait.

Rie (Sakura Andô) a beau être discrète, elle n’a pas de secrets apparents. Dès les premières images de A Man, on la voit pourtant ravaler ses larmes, quand un client entre dans la papeterie familiale. Ce client, c’est Daisuke (Masataka Kubota), avec qui elle partage rapidement son passé. Il a l’air d’en avoir, lui, des secrets : les habitants de Miyazaki ne parlent que de lui et de ses silences depuis son arrivée en ville.

La bande annonce :

3) « Satoshi » réalisé par Junpei Matsumoto (Sortie au cinéma le 28 février en France)

Distributeur : Wayna Pitch

Satoshi (Film, 2024) — CinéSérie

L’histoire : Satoshi est aveugle depuis ses 9 ans. Sa vie bascule une seconde fois à 18 ans, lorsqu’il commence à perdre l’audition. Accompagné par sa mère, Satoshi va réapprendre à vivre et s’évertuer à découvrir un nouveau sens à sa vie. Une superbe leçon de résilience basée sur une histoire vraie.

La bande annonce :

4)« Le Mal n’existe pas » réalisé par Ryūsuke Hamaguchi (date de sortie en France au cinéma : 10 avril 2024)

Distributeur en France : Diaphana Distribution

Titre original : Aku wa sonzai shinai

Date de sortie au Japon : 4 septembre 2023

Le Mal n'existe pas - Film 2023 - AlloCiné

L’histoire : Takumi et sa fille Hana vivent dans le village de Mizubiki, près de Tokyo. Comme leurs aînés avant eux, ils mènent une vie modeste en harmonie avec leur environnement. Le projet de construction d’un « camping glamour » dans le parc naturel voisin, offrant aux citadins une échappatoire tout confort vers la nature, va mettre en danger l’équilibre écologique du site et affecter profondément la vie de Takumi et des villageois…

La bande annonce :

5) « L’ombre du feu » réalisé par réalisé par Shinya Tsukamoto (Sortie au cinéma le 1er mai en France)

Titre original Hokage

L'Ombre du feu - Film 2023 - AlloCiné

L’histoire : Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le Japon tente péniblement de se relever et de panser ses blessures. Unique survivante de sa famille, une jeune femme passe son temps enfermée dans le bar délabré qui lui sert de refuge, attendant le client. Un jour, elle voit débarquer un petit orphelin chapardeur et un jeune soldat démobilisé. Entre ce trio atypique, un semblant de vie de famille commence à s’installer. Hélas, les traumatismes de la guerre auront tôt fait d’anéantir ce bonheur fugace…

La bande annonce :

6) « Comme un lundi » réalisé par Ryo Takebayashi (Sortie au cinéma le 8 mai en France)

Distributeur : Art house

Comme un lundi - Film 2023 - AlloCiné

L’histoire : Votre boss vous harcèle ? Vos collègues vous épuisent ? Vous ne voulez plus retourner au bureau ? Vous n’imaginez pas ce que traversent Yoshikawa et ses collègues ! Car, en plus des galères, ils sont piégés dans une boucle temporelle… qui recommence chaque lundi ! Entre deux rendez-vous client, réussiront-ils à trouver la sortie ?

Métro, boulot, dodo… Quel travailleur n’a pas déjà eu le sentiment d’être pris dans une spirale infernale, où la monotonie et la répétition du quotidien rendent soudainement la vie sans issue ? Comme il serait agréable de pouvoir arrêter le temps pour tout envoyer valser et se défaire de ses chaînes, renouer avec son être profond et ses rêves enfouis ! Sauf que c’est justement tout le contraire qui va se passer pour notre équipe de choc : la même semaine de travail va se répéter indéfiniment, rendant leurs tâches toujours plus répétitives !! Il faudra beaucoup de solidarité, d’humour et de créativité pour réussir à se sortir de cette boucle démentielle…

La bande annonce :

7) « La Mélancolie » réalisé par Takuya Katô (date de sortie : 2024)

Distributeur : Art House

Titre original : Watashitachi ha Otona

LA MÉLANCOLIE - Art House

L’histoire : Après la perte brutale de son amant, Watako retourne discrètement à sa vie conjugale, sans parler à personne de cet accident. Lorsque les sentiments qu’elle pensait avoir enfouis refont surface, elle comprend que sa vie ne pourra plus être comme avant et décide de se confronter un à un à tous ses problèmes.

La bande annonce

PARTIE 2 : Les films japonais qui vont sortir au JAPON au cinéma en 2024

1) « Karaoke Iko! » réalisé par Nobuhiro Yamashita (12 janvier au Japon)

Les films japonais à voir au cinéma en 2024

L’histoire : Envieux de devenir meilleur en chant, Kyoji, un yakuza, décide de « kidnapper » toutes les semaines le jeune Satomi, étudiant au lycée et chef de la chorale de son établissement. Si dans un premier temps, le lycéen rechigne à donner des cours au malfrat, petit à petit, une amitié s’installe entre les deux hommes que tout oppose.

La bande annonce :

2) « Golden Kamuy » réalisé par Shigeaki Kubo (19 janvier au Japon)

Les films japonais à voir au cinéma en 2024

L’histoire : Saichi Sugimoto est une véritable légende de la guerre russo-japonaise du début du 20e siècle. Surnommé  » l’Immortel « , il a survécu aux pires batailles menées dans la région la plus sauvage du Japon : Hokkaido. Mais quand le conflit se termine, il se retrouve seul et sans le sou… C’est alors qu’il apprend l’existence d’un fabuleux trésor de 75 kilos accumulé par les Aïnous, peuple autochtone vivant en harmonie avec la nature. Mais le trésor a été volé, puis caché, par un homme enfermé dans la pire prison de Hokkaido. Les seuls indices menant au butin sont de mystérieux tatouages, inscrits sur la peau-même de criminels évadés…

Pour Sugimoto, la chasse au trésor est lancée ! Mais à lui seul, il a peu de chance de s’en sortir. A peine sa quête commence-t-elle qu’il manque de peu de se faire déchiqueter par un ours brun ! Il ne doit la vie qu’à l’intervention providentielle d’Ashiripa, jeune indigène liée aux tenants originels du butin. Ils décident de faire équipe pour affronter les nombreux dangers qui les guettent sur la route pour l’or des Aïnous…

La bande annonce :

3) « Kamen Rider 555 20th: Paradise Regained » réalisé par Ryuta Tasaki (2 février au Japon)

Les films japonais à voir au cinéma en 2024

L’histoire : Mari Sonoda se rend à l’atelier de nettoyage de Keitaro avec son neveu Jotaro et rencontre Naoya et Masato, qui sont de retour. Pendant ce temps, Smart Brain, devenue une organisation gouvernementale, s’est transformée en une entreprise visant à anéantir toute vie Orphnoch, et cette opération est dirigée par Kitazaki.

Afin de protéger les Orphnochs de l’extinction, Masato Kusaka se bat contre l’exécuteur de Smart Brain, Reina Kurumi. Elle est assistée par nul autre que Takumi Inui lui-même, qui avait disparu il y a des années et est revenu sous le nom de Kamen Rider NEXT Faiz pour diriger Smart Brain… ! Mari et les autres sont confus après avoir été attaqués par le nouveau Faiz. Pourquoi Takumi travaille-t-il avec Smart Brain ? Que fait-il depuis ? Leurs retrouvailles mouvementées ont marqué le début d’une nouvelle histoire impliquant les Orphnochs et l’humanité.

La bande annonce :

4) « Yoake no subete » réalisé par Shô Miyake (9 février au Japon)

Les films japonais à voir au cinéma en 2024

L’histoire : Misa Fujisawa souffre du syndrome prémenstruel une fois par mois. Durant ces périodes, elle essaie de gérer son irritation incontrôlée à l’idée de comprendre ses collègues de travail. Un jour, alors qu’elle souffre du syndrome prémenstruel, sa colère explose contre Takatoshi Yamazoe, qui a récemment commencé à travailler dans la même entreprise. C’était juste une petite action qui a déclenché sa colère, lui faisant ressentir de la haine d’elle-même.

Pendant ce temps, Takatoshi souffre de trouble panique. Pour cette raison, il a abandonné beaucoup de choses dans sa vie et il adopte une attitude léthargique face à sa vie. Prenant conscience de la situation de chacun, Takatoshi Yamazoe et Misa Fujisawa commencent à partager un lien et tentent de s’entraider.

5) Ultraman Blazar the Movie: Tokyo Kaiju Showdown réalisé par Taguchi Kiyotaka (23 février)

Ultraman Blazar the Movie: Tokyo Kaiju Showdown (2024) - IMDb

L’histoire : Une vague de kaiju émerge d’une zone industrielle de Tokyo, incitant le capitaine Gento et le détachement spécial de réaction Kaiju (SKaRD) à s’engager dans une bataille acharnée. Pourtant, malgré leurs efforts, l’attaque sans fin des Kaiju se poursuit. Soupçonnant un lien avec Necromass Co., une entreprise chimique de pointe qui recherche les carcasses de kaiju et possède des usines dans la zone industrielle d’où viennent les monstres, SKaRD se précipite chez le PDG de l’entreprise et chimiste renommé, le Dr Mabuse. Au centre de recherche de Necromass Co., le Dr Mabuse explique le développement de la damudoxine, une substance sur le point d’atteindre l’immortalité. Pendant ce temps, Alien Damuno, qui se revendique comme le « souverain de l’univers », apparaît. Le chaos s’ensuit lorsque la damudoxine s’échappe des réservoirs détruits, consommant des échantillons de carcasses de kaiju et donnant naissance au géant Gongilgan, la carcasse démoniaque. Situé à Tokyo, la capitale du Japon, Ultraman Blazar et SKaRD s’affrontent dans une confrontation contre le kaiju géant !

La bande annonce :

6) « Who where we » (Watakushi domo wa) réalisé par Tetsuya Tomina (31 mai au Japon). Enfin le retour de Nana Komatsu !

Who Were We? movie

L’histoire : Kii est une jeune femme qui travaille comme femme de ménage dans un établissement situé sur le site d’une mine d’or. Un jour, elle y fait la découverte d’une femme qui semble avoir perdu tous ses souvenirs. Ses collègues de travail l’appellent Midori et bien vite, Kii lui permet de décrocher un petit emploi à ses côtés.
Attirée par des chats qui se promènent, Midori s’aventure dans la mine d’or et fait la rencontre d’Ao, un jeune homme qui travaille comme gardien de nuit et qui, tout comme elle, est amnésique…

La bande annonce :

7) « La vengeance du serpent » réalisé par Kiyoshi Kurosawa (2024 au Japon)

La Voie du serpent : bande-annonce du nouveau Kiyoshi Kurosawa - Furyosa

L’histoire : Il s’agit du remake (qui a lieu en France) du film Chemin du serpent (1998), qu’il a co-réalisé avec Hiromi Kurosawa.

Une thérapeute japonaise installée à Paris, aide un homme ivre de vengeance à mettre la main sur le meurtrier de sa fille de huit ans qui a été tuée par les membres du Cercle, une mystérieuse association impliquée dans le trafic d’organes d’enfants. Ensemble, ils kidnappent tour à tour plusieurs suspects et les enferment dans un entrepôt pour leur soutirer des informations. Mais le duo va bientôt s’enfermer dans une spirale infernale.

8) « Chime » réalisé par Kiyoshi Kurosawa (2024 au Japon)

L’histoire : Ce long métrage suit un instituteur interprété par Mutsuo Yoshioka dont la vie va être perturbée par un carillon qui apporte avec lui un sentiment croissant d’effroi. Le média japonais Nordot en révèle un peu plus : cet instituteur travaille également comme professeur particulier auprès d’un étrange élève, capable d’entendre “une sorte de voix” et qui contrôle “La moitié de son cerveau ».

PARTIE 3 : Les films japonais déjà sortis au JAPON que j’espère voir au cinéma en FRANCE en 2024

1) « Kubi » réalisé par Takeshi Kitano (J’espère en 2024 en France)

Date de sortie au Japon :

Kubi - film 2023 - AlloCiné

L’histoire : Nobunaga Oda, qui a oeuvré à l’unification du Japon, a mené de féroces batailles avec l’armée Mori, l’armée Takeda, l’armée Uesugi et les temples et sanctuaires de Kyoto. Révoltez-vous et disparaissez. Nobunaga rassemble ses serviteurs, dont Mitsuhide Akechi et Hideyoshi Hashiba, et leur ordonne de rechercher Murashige, en utilisant son propre héritier comme appât.

La bande annonce :

2) « Kyrie » réalisé par Shunji Iwai 

Nouveau film Shunji Iwai - Kyrie no Uta | JAPON CINEMA

L’histoire : La jeune Kyrie est musicienne de rue. La plage, la mer, le ciel. Rien d’autre. J’ai soudain pris conscience que c’était la plus grande scène du monde, une scène sans limite. Comme si nous n’étions que deux, seuls sur cette planète.

On suit 4 personnes vivant des difficultés et l’harmonie qu’elles vont créer ensemble.

La bande annonce :

3) « EN BOUCLE » réalisé par Junta Yamaguchi

Titre original : River

River - Rotten Tomatoes

L’histoire : Le nouveau film de ce réalisateur que j’aime beaucoup depuis que j’ai découvert « Beyond the infinite two minutes ». Ce film sorti en 2023 au Japon décline une nouvelle fois le thème d’une boucle temporelle de manière encore plus ambitieuse et maitrisée.

Dans le village de Kibune, quelques flocons de neige tombent sur le coquet hôtel Fujiya. Pas le temps de s’arrêter sur cette splendeur bucolique : le personnel et les hôtes tentent de s’extraire de la boucle temporelle de deux minutes dans laquelle ils sont coincés.

La bande annonce :

4) « FATHER OF THE MILKY WAY RAILROAD » réalisé par Izuru Narushima (film sorti en 2023 au Japon)

Father of the Milky Way Railroad (2023) - IMDb

Interprètes: Koji Yakusho, Masaki Suda, Nana Mori, Yudai Toyoda, Maki Sakai, Min Tanaka

L’histoire : Masajiro Miyazawa est prêteur sur gages depuis des générations à Hanamaki dans le département d’Iwate. Il a un fils aîné Kenji et une fille Toshi. Kenji est censé lui succéder, mais refuse d’exercer une activité qu’il perçoit comme exploitant les plus pauvres, et se tourne vers l’agronomie afin d’aider la paysannerie. Un jour sa sœur tombe malade.

Adaptation d’un roman du même nom de Yoshinobu Kadoi, Father of the he Milky Way Railroad est un biopic en forme de mélodrame poignant sur Kenji Miyazawa (1896-1933) l’un des écrivains les plus lus au Japon, dont l’œuvre empreinte d’une grande sensibilité poétique et humaniste touche tous les publics. Admirablement servi par un casting prestigieux, en tête duquel Koji Yakusho incarne une figure paternelle bienveillante, le film interroge la force des liens familiaux, autant que leur conflictualité dans la nécessité d’affirmer son individualité.

La bande annonce :

5) « TSUGARU LACQUER GIRL » réalisé par Keiko Tsuruoka (film sorti en 2023 au Japon)

Bakanuri no Musume (2023) - IMDb

Interprètes: Mayu Hotta, Ryota Bando, Toshiya Miyata, Reiko Kataoka, Kaoru Kobayashi

L’histoire : Miyako, rêve de quitter son emploi de caissière pour reprendre la petite entreprise de laque Tsugaru de son père. Elle l’aide lorsqu’il croule sous le travail, mais celui-ci mise sur son fils pour prendre sa relève, ce que ce dernier refuse. Comment pourra-t-elle accomplir sa vocation face à l’hostilité de son père dans un secteur en crise ?

C’est un artisanat séculaire que nous fait découvrir Keiko Tsuruoka en adaptant le roman Japan Dignity de Miyuki Takamori. Elle retrace en détail le processus d’une technique en voie de disparition, consistant à peindre et à polir des objets en bois de manière répétitive jusqu’à atteindre la perfection. Au-delà de la dimension documentaire immersive et des vicissitudes d’une famille dysfonctionnelle, cette jeune réalisatrice engage une réflexion profonde sur la place de la femme et des minorités sexuelles dans un pays où le poids du patriarcat ne favorise pas leur épanouissement.

La bande annonce :

6) « OKIKU AND THE WORLD » réalisé par Junji Sakamoto (film sorti en 2023 au Japon)

OKIKU AND THE World Japanese Chirashi Mini Ad-Flyer Poster 2023 EUR 2,83 - PicClick IT

Interprètes: Haru Kuroki, Kanichiro, Sosuke Ikematsu, Claude Maki, Koichi Sato, Renji Ishibashi

L’histoire : Pendant l’ère Edo (1603-1867) à Tokyo, Okiku, jeune femme éduquée, vit avec son père, Genbei, samouraï déchu sans le sou. Deux chiffonniers, Yasuke et Chuji, vivent de la revente aux agriculteurs d’excréments humains, utilisés alors comme technique de fertilisation des cultures. Okiku n’est pas insensible à Chuji. De fortes pluies provoquent l’inondation des toilettes de la propriété de Genbei… Alors que la tension monte chez ses locataires indisposés, Yasuke et Chuji se voient suppliés d’éliminer les déchets. Un jour, plusieurs samouraïs s’emparent du père d’Okiku.

Inspirée par la bioéconomie circulaire favorisée par l’auto-isolement du Japon de l’époque, cette fable d’une plasticité esthétique remarquable, fait écho au Japon en pleine pandémie de Covid-19. Elle nous invite à réfléchir à notre mode de production et à la place des « indispensables », dans un monde globalisé où l’augmentation des tensions géopolitiques met en péril notre accès aux ressources essentielles.

La bande annonce :

7) « NEW RELIGION » réalisé par Keishi Kondo (film sorti en 2022 au Japon)

Interprètes: Kaho Seto, Daiki Nunami, Satoshi Oka

New Religion - film 2022 - AlloCiné

L’histoire : Après la mort de sa fille, Miyabi, divorcée, travaille comme call-girl. Un jour, elle rencontre un client bizarre qui veut prendre une photo de sa colonne vertébrale. Puis, de ses pieds. Elle se rend vite compte qu’à chaque fois qu’elle se laisse photographier, l’esprit de sa fille se rapproche.

La bande annonce :

https://www.youtube.com/channel/UCeLmCGO5ksnjMM5MLrhCEDw

https://japoncinema.com/les-films-danimation-japonais-a-voir-au-cinema-en-2022/

Votre avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.