Le parc du studio Ghibli au Japon – GUIDE COMPLET

Un parc d’attractions entièrement consacré à l’univers du studio Ghibli, vous en rêvez ? Moi aussi ! le 1er novembre 2022, ce rêve va devenir réalité !! 

Annoncé modestement en mai 2017, c’est Toshio Suzuki (ancien président et producteur en chef du studio Ghibli) a confirmé officiellement la bonne nouvelle en 2019 : l’ouverture d’un parc d’attraction dans la préfecture d’Aichi, au sud de la région du Chūbu, non loin de Nagoya et de l’océan Pacifique. On connaissait le musée Ghibli à Mikata dans la banlieue de Tokyo. Un parc d’attraction peut paraitre étonnant quand on connait la volonté du plus célèbre japonais de se démarquer de Disney.

Une ouverture qui soulève beaucoup d’attente et quelques questions, auxquelles je vais essayer de répondre. Vous le savez certainement, Hayao Miyazaki est sorti de sa retraite pour réaliser un nouveau film “comment vivez-vous”. Comme une affaire de famille, ce geste est considéré comme un cadeau pour son petit-fils qui monopolise son attention. Il a accepté de confier la supervision du parc à son fils Goro Miyazaki qui a réalisé 3 films pour le studio Ghibli : Les Contes de Terremer (2006) et La Colline aux coquelicots (2011) et Aya et la Sorcière (2020) et son fidèle collaborateur et ami Toshio Suzuki. Une chose est certaine, l’ouverture de ce parc, comme son nouveau film serviront, comme le veut H. Miyazaki, à montrer à la jeunesse la beauté du monde.

Voici ma présentation complète du parc GHIBLI. Pour avoir un seul contenu (et éviter de publier 10 petits articles qui diront la même chose), je mettrai à jour régulièrement celui-ci pour qu’il soit unique et le plus complet possible avant l’ouverture.

J’espère que d’ici là, les frontières japonaises pourront réouvrir.

Table des matières

Le lieu au Japon

Le parc Ghibli est situé à Nagakute, au Japon. Dans la préfecture d’Aichi au centre de la côte sud de l’île de Honshū. Ce lieu n’a pas été choisit par hasard. D’abord, c’est là que s’est déroulée l’Exposition universelle en 2005. Une exposition onsacrée à la sagesse de la nature et aux défis environnementaux auxquels est confrontée la planète. Elle a été conçue par Goro Miyazaki, le fils de Hayao Miyazaki. La zone autour de la maison est une forêt dense, inspirée de la campagne de l’ère Showa (1926-1989). Elle est située dans le parc Moricoro (parc commémoratif de l’Exposition universelle d’Aichi de 2005). Le parc du studio Ghibli va s’étendre au coeur d’une forêt de plus de 7 hectares.
Ce qui est important d’avoir à l’esprit, c’est que ce parc vient en complément de deux sites existants :
– La maison déjà existante (depuis 2005) de “Mon Voisin Totoro” qui sera une attraction à part entière du parc.
– Et le musée Ghibli (ouvert en 2001) qui est lui situé à Mitaka dans la banlieue de Tokyo.

Quelle date d'ouverture au public ?

Le parc du studio Ghibli au Japon - MON GUIDE COMPLET

L’ouverture du parce va avoir lieu en deux temps :

– Le 01 novembre 2022 concerne 3 zones. 

– Les deux autres : celle consacrée à Princesse Mononoke et la zone appelée “Vallée des sorcières” accueilleront du public à partir de l’automne 2023, date de l’ouverture complète du parc. 

La Présentation des 5 zones

Le parc aura 5 zones différentes: le Grand entrepôt Ghibli, la Forêt Dondoko, la Colline de la Jeunesse, le Village de Mononoké et la Vallée des Sorcières.

Le parc du studio Ghibli au Japon - MON GUIDE COMPLET
Le parc du studio Ghibli au Japon - MON GUIDE COMPLET
“Entrepôt Ghibli” (Ghibli Dai Soko Area)

Un grand espace couvert (pratique pour les jours de pluie) avec une salle de théâtre/cinéma de 170 places, des jeux pour les enfants, des cafés et des magasins dont certains inspirés du "Voyage de Chihiro", le robot du "Château dans le ciel", le Chat-bus de "Mon voisin Totoro"...

“Vallée des sorcières” (Majo no Tani Area)

Une plongé dans le monde du "Château ambulant" ( qui est reproduit) et de "Kiki la petite sorcière" (construction de la résidence Okino et son jardin et balade à travers la Vallée aux Sorcières). Comme l'univers de ces deux films, cette zone aura un accent Nord Européen. Il y aura aussi des restaurants et une aire de repos.

“Le village de Mononoke” (Mononoke no Sato Area)

Cette zone est dédiée au film « Princesse Mononoke ». Un paysage rural traditionnel évoquant l’univers de la tribu Emishi d’Ashitaka et la forge du film. On espère que la pièce de kabuki de Princesse Mononoke sera présentée ici.

“Forêt Dondoko” (Dondoko Mori Area)

Il s'agit de la véritable réplique de la maison de Mei et Satsuki de "Mon voisin Totoro". La reconstitution est minutieuse et on a vraiment l’impression de retrouver la maison de Mon voisin Totoro.
C’est une maison japonaise des années 70. Principalement en bois, le toit est recouvert de briques. Elle s’imbrique parfaitement dans la nature. Les panneaux coulissants (Fusuma en japonais) favorisent l’entrée de la lumière dans toutes les pièces et sont une invitation vers l’extérieur. La foret autour de la maison sera aménagée en s'inspirant de la campagne de l’ère Showa (1926-1989). Elle fera certainement l'objet de visites guidées.

«La Colline de la jeunesse » (Seishun no Oka Area)

Un hommage aux films “Si tu tends l’oreille” , "le Royaume des chats" et “château dans le ciel”.
Un grand ascenseur inspiré par le château Ambulant nous conduira à une plate-forme d’observation avec une vue exceptionnelle sur le parc.
Une courte promenade nous permettra de découvrir la réplique exacte du magasin d’antiquités Chikyuya du film « Si tu tends l’oreille ».

Quel type de parc ?

Le but n’est pas d’accumuler les attractions spectaculaires comme au Fuji Q. Ne vous attendez pas au vertige du Dodompa. Ne cherchez pas de roller coaster. Ici l’objectif sera avant tout de retranscrire l’authenticité et l’ambiance des films et des valeurs du studio Ghibli.

Pour cela, un immense travail de représentation (associant architectes, paysages) a lieu en ce moment pour imaginer et construire les décors. Le but est qu’ils prennent vie en accord avec leur environnement et que le visiteur se trouve immergé dans l’ambiance magique des films de Miyazaki.

Un logo tout mignon !

Le parc du studio Ghibli au Japon - MON GUIDE COMPLET

En mai 2019, c’est Hideaki Omura, le gouverneur de la perfecture d’Aichi, qui a dévoilé ce logo via son compte Twitter. Il représente, sous la forme de katakana ジブリパーク le nom “Ghibli Park” dessinés par :

  • Hayao Miyazaki (réalisateur et co-fondateur du studio) pour le premier mot ジブリ Ghibli ;
  • et Toshio Suzuki (producteur et président actuel du studio) pour les caractères suivants パーク Park.

Le design rappelle la nature avec en clin d’œil les noiraudes (susuwatari) que l’on retrouve dans “mon voisin Totoro”.

Les plans et le point sur l'avancée des travaux

Le parc du studio Ghibli au Japon - MON GUIDE COMPLET
“Entrepôt Ghibli” (Ghibli Dai Soko Area)
“Vallée des sorcières” (Majo no Tani Area)
“Le village de Mononoke” (Mononoke no Sato Area)
“Forêt Dondoko” (Dondoko Mori Area)
«La Colline de la jeunesse » (Seishun no Oka Area)

Un site internet dédié

Un site dédié a été créé par le studio Ghibli. J’imagine (mais on ne sait pas encore) qu’il sera possible de réserver directement via ce site (qui est en japonais et en anglais). Ce qu’il annonce, c’est que ce parc sera à l’image du monde du studio Ghibli : vous pourrez y “sentir le vent”.

C’est le titre de cette vidéo qui introduit une voyage dans l’imaginaire, à travers l’univers de Mon voisin Totoro et les souvenirs d’Hayao Miyazaki.

Des questions intéressantes : (la faq)

Quel impact sur l’environnement ?

Il respectera les principes écologiques chers à Miyazaki. Selon la préfecture d’Aichi, le parc est construit en harmonie avec la nature et aucun arbre ne sera coupé. Il fera la part belle à l’ambiance et l’environnement, laissant de côté les sensations fortes. Surtout il occupe un site déjà existant de l’Exposition internationale qui permettra de réduire son impact sur l’environnement.

Quelles sources de financement et le budget estimatif ?

On connait 3 sources de financement : la préfecture d’Aichi, le studio Ghibli et le quotidien régional de la préfecture d’Aichi Chunichi Shimbun. Le budget estimé est d’environ 300 millions de dollars.

• Qui va s’occuper de la communication ?

La communication est gérée à trois niveaux, avec une collaboration et une concertation permanente : 

– La préfecture d’Aichi, en tant que maitre d’ouvrage. Par la voix de son gouverneur Hideaki Omura qui coordonne les travaux et communique via son compte twitter. C’est le représentant institutionnel du projet.

– Goro Miyazaki (le fils d’Hayao) est chargé de piloter ce projet et l’identité artistique du studio Ghibli. Il se prête souvent à l’exercice de questions/réponses pour les médias locaux et nationaux comme Chunichi Shimbun, Aichi Now. Toshio Suzuki (ancien président et actuel directeur général du studio Ghibli) participe également à cette aventure. Il est toujours bon client des médias.

-Le compte twitter du studio Ghibli publie régulièrement des photos de l’avancée des travaux, des plans et illustrations. Il a été ma principale source pour rédiger cet article. Je vous invite à le consulter (voir lien en fin d’article)

Comment accéder au parc du studio Ghibli ?

Depuis la gare JR Nagoya :

1/ Prendre la ligne Higashiyama jusqu’au terminus Fujigaoka
2/ Puis la ligne Linimo direction Yakusa, jusqu’à l’arrêt Aichikyuhaku-kinen-koen 

La Galerie photos

Source :© Studio Ghibli

Liens utiles

Le compte Twitter du Studio Ghibli

La chaîne Youtube de la préfecture d'Aichi

Site du musée Ghibli à Mikata

Vous voulez explorer toute l'histoire de l'animation japonaise (de l'ère Meiji à aujourd'hui) ?

Et soutenir mon site : achetez mon livre (300 pages)

Votre avis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.