“Dragon Quest : La quête de Dai” – Le nouvel animé a commencé

C’est un animé qui a marqué mon enfance. Il a accompagné mes matins “chocolat chaud” devant le club Dorothée. Une œuvre (manga et animé) que j’avais adoré et que je n’ai jamais oublié. Aujourd’hui, je suis tellement content que “Dragon Quest, la quête de Daï” (Dai no Daibôken en version originale) reviennent enfin avec une nouvelle adaptation.

La production de cet animé est signée Toei Animation. La réalisation est confiée à Kazuya Karasawa (en charge du storyboard de plusieurs épisodes de Dragon Ball Super et Dragon Ball et assistant sur l’animé Toriko).

L’autre bonne nouvelle, c’est que cet animé devrait adapter l’intégralité des 37 volumes du manga prépublié dans le Weekly Shonen Jump entre 1989 et 1996.

L’histoire : Depuis la fin de la guerre contre le Roi du Mal, les monstres vivent en paix sur l’île de Derumurin. Seul humain parmi eux, le jeune Daï, rêve de devenir un grand héros mais son “grand-père” adoptif le destine à la carrière de mage. Pourtant, un jour tout bascule ! Les monstres semblent devenir fous, les cieux s’assombrissent. Le Roi du Mal serait-il de retour. Pour Daï, c’est le début d’une grande aventure, faites de rencontres, de joies et de souffrances pour vaincre le seigneur démon Hadlar !

Ou voir “Dragon Quest : la quête de Dai” ?

"Dragon Quest : La quête de Dai" - La nouvelle adaptation est disponible

Vous pouvez voir l’animé sur deux plateformes ADN et Crunchyroll, au rythme d’un épisode par semaine, le samedi à 9h. Le premier épisode a été diffusé le samedi 3 octobre.

Voici le lien pour chacune des plateformes :

ADN : https://animedigitalnetwork.fr/video/Dragon-quest-adventure-of-dai-fly-daibouken

Crunchyroll : https://www.crunchyroll.com/fr/dragon-quest-the-adventure-of-dai

 

Mon avis après avoir vu le premier épisode :

Sans détour, je vraiment apprécié ce premier épisode.

D’abord, le plaisir de retrouver cette ambiance. L’univers du manga, une volonté d’authenticité, on les ressent immédiatement et ça fait du bien (surtout un samedi pluvieux d’octobre). C’est peut être facile de jouer sur la corde de la nostalgie, mais beaucoup plus difficile de trouver un équilibre, subtil et parfois long à trouver, qui va faire que l’animé fonctionne dans la durée. Et il me semble que cette nouvelle adaptation est déjà assez aboutie. J’attends impatiemment de voir les premiers gros combats mais je suis déjà rassuré sur plusieurs points.

L’animation est pour moi aussi une réussite. Si je devais résumer en une qualité, j’ai aimé le côté classique, le style fidèle au manga. La nouveauté, ce sont quelques effets 3D qui viennent donner de la fluidité aux mouvements. Je ne suis pas un fan absolu de la 3D en général mais cela ne m’a pas du tout dérangé dans cet animé.

L’opening Ikiru o Suru est signé du groupe Macaroni Enpitsu.

Petit bémol, cette nouvelle version s’annonce dans un format plus court, avec des cuts par rapport au manga. Une illustration dans ce premier épisode est la scène du château du roi qui est remplacée par celle dans le bateau.

En conclusion, je dirai que (pour l’instant) “Dragon Quest : La quête de Dai” tient toutes ses promesses. Une aventure que je suis heureux de voir recommencer et qui va certainement commencer pour une nouvelle génération de passionnées d’animation qui ne connaissant pas cette œuvre. J’ai hâte de découvrir les prochains épisodes et notamment l’arrivée de Poppu pour vous en dire plus.

"Dragon Quest : La quête de Dai" - La nouvelle adaptation est disponible

https://japoncinema.com/les-films-danimation-japonais-a-voir-au-cinema-en-2020

Suivez japon cinéma sur les réseaux sociaux
Votre avis ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Souhaitez-vous découvrir Tokyo à travers les films de Makoto Shinkai ?

 Téléchargez gratuitement mon guide  !

4 circuits + 4 cartes interactives - Accès immédiat

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial