Le film “Une affaire de famille” de Kore-eda gagne un César mais loupe l’Oscar

La semaine dernière, c’était la grand messe du cinéma sur canal^^. D’abord la 43e Cérémonie des césars a eu lieu le vendredi 2 mars, salle Pleyel à Paris. Ensuite, ces copieurs d’américain avaient réservés le Dolby Theatre à Los Angeles, pour accueillir les 3 000 VIP de cette 91e Cérémonie des oscars.

Ces cérémonies sont aujourd’hui la vitrine du cinéma. A ce titre, on peut leur reprocher d’être trop superficielles, uniquement basées sur l’apparence ou n’être pas d’accord avec la sélection. C’est vrai mais je considère qu’elles sont indispensables au cinéma moderne.  Car elles sont un vecteur incontournable pour faire connaitre les films et partager la passion du cinéma. Personnellement,  j’ai découvert de nombreux films au cours de ces cérémonies et cela m’a donné envie de les voir ensuite.

Je souhaite vous parler d’un point commun entre ces les Césars et les Oscars, qui intéresse, cette année, le cinéma japonais. La sélection du film japonais de H. Kore Eda “Une affaire de famille” (Shoplifters est le titre original) dans les deux compétitions.

Résultat des courses ?

La bonne nouvelle :

Image associée

Le film a remporté le César du meilleur étranger. Il était opposé à “3 Billboards, les Panneaux de la vengeance”, “Capharnaüm”, “Nos Batailles”, “Cold War”, “Girl” et “Hannah”. Hirokazu Kore-eda réalise donc un joli doublé (le dernier était celui de Ken Loach en 2017) avec une Palme d’or à Cannes et un César la même année.

La grosse boulette :

Résultat de recherche d'images pour "rossy de palma cesar 2019"

Kore-eda était à Los Angeles pour assister à la cérémonie des Oscars. Il n’était donc pas présent pour récupérer son prix. Plus étonnant, aucune personne de l’équipe du film, du studio de production ou de la société de distribution n’est monté sur scène pour le récupérer sur scène.

Mais ce n’est pas finit. Totalement ahurissant, le message que le réalisateur avait préparé en cas de victoire n’a pas pu être lu. Ce qui avait suscité un certain malaise dans la salle…sauvé par une pirouette dont Rossy de Palma a le secret.

Le réalisateur s’est rapidement excusé, dans un long message, publié rapidement sur Twitter par la traductrice japonaise Mari dont je vous invite à suivre le compte (https://twitter.com/cahierdujapon).

Nul doute que Kore-eda sera présent aux César l’année prochaine pour son film autour de Catherine Deneuve et Juliette Binoche, dont il termine actuellement le montage.

La mauvaise nouvelle :

Lady Gaga et Bradley Cooper interprètent la chanson "Shallow" sur la scène de la 91ème cérémonie des Oscars 2019 au théâtre Dolby à Los Angeles, le 24 février 2019. Lady Gaga a reçu l'oscar de la meilleure chanson originale pour "Shallow" dans le film "A Star is Born".

Kore eda a fait le déplacement à LA pour rien ! Une affaire de famille n’a pas obtenu l’oscar du meilleur film étranger. C’est “Roma”, d’Alfonso Cuarón, qui a remporté le prix dans cette catégorie. Il faudra donc attendre au moins un an pour succéder Yojiro Takita qui avait remporté la statuette en 2009 avec le film “Departures”.

Si la soirée a été marquée par la performance très émouvante de Lady gaga, collé serrée avec Bradley Cooper, l’histoire ne dit pas si Hirokazu a terminé la soirée avec la compagne de Bradley Cooper, le mannequin Irina Shayk (ce qui justifierait pleinement son infidélité aux français 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial