Les films japonais à voir au cinéma au deuxième semestre 2018

“Vent d’automne
Voyageur dans ce monde flottant
J’ignore où tu vas”
Shiki

En introduction de cet article, je voulais vous faire profiter de cet haïku (俳句), court poème japonais qui vise célébrer l’évanescence des choses. En l’occurrence, le changement des saisons, particulièrement fascinant.

Au Japon, l’automne est un période idéale pour profiter des trésors de la nature. Les érables (momiji) laissent éclater leurs feuilles rougeoyantes (koyo) et offrent un magnifique spectacle.

L’automne en France, c’est un période un peu plus difficile. Arrivée du froid, départ du soleil, nostalgie de l’été… Le corps et l’esprit sont mis a rude épreuve.

Moi, c’est une période de l’année où j’aime me réfugier dans une salle de cinéma. Plus que les autres saisons, j’éprouve ce besoin de nourrir mon esprit, presque comme pour faire des réserves pour l’hiver.

Si vous avez un baisse de moral, avant de prendre systématiquement du Beroca, essayez avant tout de vous faire plaisir ! Profitez-en par exemple pour découvrir un nouveau livre, explorer un nouvel univers musical, connaître de nouveaux artistes ou aller voir un film au cinéma….

Une chance pour tous les passionnées de cinéma japonais, à partir du mois de septembre, nous pourrons voir de nombreux films au cinéma.

Retrouvez dans cet article :

  • la liste chronologique des sorties
  • le synopsis et la bande annonce pour vous faire une idée de chaque film
  • un avant-gout des films que j’attends le plus début 2019

A- les films d’animation :

1)Okko et les fantômes (15 septembre 2018)

Le film : Seki Oriko, dont le surnom est OKKO, est une petite fille formidable et pleine de vie. Sa grand-mère qui tient l’auberge familiale la destine à prendre le relai. Entre l’école et son travail à l’auberge aux côtés de sa mamie, la jeune Okko apprend à grandir, aidée par d’étranges rencontres de fantômes et autres créatures mystérieuses !

La bande annonce :

2)Maquia – When the Promised Flower Blooms (26 septembre 2018). Le film sortira uniquement dans 11 salles en France, dont le Grand Rex à Paris.

Le film : Le peuple d’Iolph possède le secret de la longévité tout en conservant une éternelle apparence juvénile, mais ce précieux sang attise la convoitise. Leur quiétude se voit rompue par une invasion d’ennemis, semant chaos et destruction sur leur passage. La jeune Maquia parvient à s’enfuir mais, anéantie par la mort des siens, elle erre seule dans ce monde hostile qui lui est inconnu. Lorsqu’elle découvre un bébé orphelin abandonné dans la forêt, elle décide de le garder. Tous deux vont pouvoir se reconstruire, et ainsi débute un voyage émotionnel entre un mortel et un être qui ne vieillit plus…

La bande annonce :

3)Mirai, ma petite sœur (26 décembre 2018)

Le film :

Kun est un petit garçon à l’enfance heureuse jusqu’à l’arrivée de Miraï, sa petite sœur. Jaloux de ce bébé qui monopolise l’attention de ses parents, il se replie peu à peu sur lui-même. Au fond de son jardin, où il se réfugie souvent, se trouve un arbre généalo-ma-gique. Soudain, Kun est propulsé dans un monde fantastique où vont se mêler passé et futur. Il rencontrera tour à tour ses proches à divers âges de leur vie : sa mère petite fille, son arrière grand-père dans sa trépidante jeunesse et sa petite sœur adolescente ! A travers ces aventures, Kun va découvrir sa propre histoire.

La bande annonce :

4)Penguin Highway (début 2019)

Le film :

Élève de CM1, Aoyama est un petit garçon sérieux qui travaille beaucoup pour devenir « quelqu’un de bien ». Chaque jour, il tient le compte des journées restantes pour atteindre l’âge adulte. Cette histoire commence alors qu’il lui reste exactement 3888 jours et se finira à 3748. Elle raconte l’aventure fantastique que va vivre Aoyama pendant ces 140 jours pour devenir un adulte admirable.

La bande annonce :

B- les longs métrages :

1)Invasion de Kiyoshi Kurosawa (5 septembre 2018)

Le film : Pourquoi tout le monde change-t-il soudainement de comportement ? Etsuko est-elle la seule à se rendre compte que son amie, son patron, son mari ne sont plus tout à fait les mêmes ? Peu à peu, elle réalise que les humains sont en train de perdre leurs émotions…

La bande annonce :

2)La saveur des Ramen d’Eric Khoo (10 octobre 2018)

Le film :

Masato, jeune chef de Ramen au Japon, a toujours rêvé de partir à Singapour pour retrouver le goût des plats que lui cuisinait sa mère quand il était enfant. Alors qu’il entreprend le voyage culinaire d’une vie, il découvre des secrets familiaux profondément enfouis. Trouvera-t-il la recette pour réconcilier les souvenirs du passé ?

La bande annonce :

3)Une affaire de famille d’Hirokazu Kore-eda (12 décembre 2018)

Le film : Au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu‘elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites rapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux – jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets…

La bande annonce :

4)Voyage à Yoshino de Naomi Kawase (26 décembre 2018)

Le film :

Jeanne part pour le Japon, à la recherche d’une plante médicinale rare. Lors de ce voyage, elle fait la connaissance de Tomo, un garde forestier, qui l’accompagne dans sa quête et la guide sur les traces de son passé. Il y a 20 ans, dans la forêt de Yoshino, Jeanne a vécu son premier amour.

La bande annonce :

5)Asako de Ryusuke Hamaguchi (2 janvier 2019)

Le film :

Lorsque son premier grand amour disparaît, Asako est désemparée. Deux ans plus tard, elle rencontre son double parfait. Troublée par cette étrange ressemblance, elle se laisse séduire mais découvre peu à peu un jeune homme avec une toute autre personnalité.

La bande annonce :

C-Le programme cinéma de Japonisme 2018 :

Cette rétrospective vise a retracer l’histoire du cinéma japonais de 1920 à 2018 à travers 119 films sélectionnés par un jury d’experts franco-japonais. Un nombre de films important qui nous laissera le choix dans les nombreux genres que propose le cinéma japonais (film médiéval, film de monstres, films d’horreurs, films contemporains…). Une mine d’or pour les initiées mais aussi une super opportunité pour tous ceux qui souhaitent découvrir le cinéma japonais ou un style de film ou un réalisateur en particulier !

Les lieux de projections :

  • La Cinémathèque française : 51 Rue de Bercy, 75012 Paris
  • La Maison de la culture du Japon : 101 bis Quai Branly, 75015 Paris

Les films japonais à voir au cinéma au deuxième semestre 2018

2 commentaires sur “Les films japonais à voir au cinéma au deuxième semestre 2018”

  1. Salut. Ta liste de longs-métrages japonais est très intéressante. J’ai beaucoup aimé le synopsis du film d’animation « Okko et les fantômes ». Je crois que je vais devoir regarder ce long-métrage très prochainement.

     
    1. Merci ! Je t’invite à lire ma critique de ce film. Malgré certains défauts, c’est un film accessible qui permet aux plus jeunes de découvrir la culture japonaise en s’amusant. Et aux plus âgés de retomber en enfance 🙂

       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.