Deux films japonais récompensés au festival du film d’animation d’Annecy

Créé en 1960, le Festival International du Film d’Animation (FIFA) se tient chaque année à Annecy. Ce festival s’impose aujourd’hui comme un évènement majeur pour le cinéma d’animation professionnel. Il permet aussi au grand public de découvrir des films japonais dans un cadre idyllique puisque un écran géant est spécialement installé sur l’esplanade du Paquier en bord de lac.

J’aime particulièrement ce festival car il est marqué par une grande diversité dans sa sélection (Asie, Europe, Etats unis sont représentés mais aussi le Venezuela, le Mexique ou le Brésil) et une réelle volonté d’établir un pont entre la tradition et le futur de l’animation.

Cette année, pour sa 41 eme édition, le jury a fait la part belle au cinéma japonais en récompensant deux films (dans la catégorie long métrage).

Lou et l’Île aux sirènes (Yoake Tsugeru Lu no Uta) – Prix Crystal

Le prix Crystal est la récompense suprême du festival.

De quoi par le film : Kai est un garçon qui vit dans un village de pêcheurs isolé. Un jour, il rencontre Lou, une sirène qui aime chanter et danser, avec qui il se lie d’amitié. Mais les habitants de la ville ont toujours pensé que les sirènes provoquaient des catastrophes. Il se passe quelque chose qui creusera un énorme fossé entre Lou et les villageois, mettant en danger la ville.

Peut être le film de la consécration internationale pour le natif de Fukuoka, Masaaki YUASA. Ce réalisateur d’expérience a travaillé sur de nombreux animés que j’adore (Samurai Champloo, vidéo girl ai) et le formidable mais trop peu connu “Mind game”.

Son dernier film, au visuel très vif et colorée, me donnent vraiment d’en savoir plus et surtout d’être à nouveau enchanté par un univers unique et un scénario profond. Voici la bande annonce en version originale sous titrée en français.

Rendez vous dans les salles obscures pour sa sortie en France le 30 août 2017. J’espère qu’il sera distribué dans un maximum de salles notamment pour ceux qui habitent en province. Mais je ne doute pas de l’excellent travail d’eurozoom toujours au rdv du cinéma japonais. Je ne manquerai pas de vous tenir informé.

Dans un recoin de ce monde (Kono Sekai no Katasumi ni) – Prix du jury

De quoi parle le film : La jeune Suzu quitte Hiroshima en 1944, à l’occasion de son mariage, pour vivre dans la famille de son mari à Kure, un port militaire. La guerre rend le quotidien de plus en plus difficile, malgré cela, la jeune femme cultive la joie et l’art de vivre. Mais en 1945, un bombardement va éprouver son courage.

La bande annonce, toute en délicatesse, tranche avec la violence et la tragédie des évènements. Un film placé sous le signe de l’émotion qui ne manquera pas de nous faire vibrer.

Adapté du manga de Fumiyo Kôno sorti en 2008, ce film sortira en France le 13 septembre 2017.

Deux films japonais récompensés au festival du film d’animation d’Annecy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial