Un très ancien manga animé par le Studio Ghibli

Pour une publicité, le studio Ghibli a animé les dessins d’un rouleau de papier historique datant du XIIe siècle.

Afficher l'image d'origine

Ces dessins sont extrait de l’œuvre Choju-jinbutsu-giga, qui signifie Caricatures de personnages de la faune. Il sont considérés comme l’un des premiers mangas de l’histoire et ont été dessinés à l’encre sur des rouleaux de papier. On peut les voir au Musée national de Kyoto.

Il faut rappeler la signification du terme manga. Ce mot japonais est composé de « ga » (), qui désigne la représentation graphique, et de « man » (), qui peut être interprété comme caricature. Ainsi on pourrait  traduire le terme manga par « dessin au trait libre », « esquisse au gré de la fantaisie » pour désigner toute forme de successions de représentations modernes (sous forme de livre) ou traditionnelles (sous formes d’esquisses ou d’estampes).

Cette vidéo, baptisée “La Rencontre”, présente un lapin et une grenouille partageant un parapluie. Cette scène rappellera un des chefs-d’œuvre de Hayao Miyazaki : Mon voisin Totoro, lorsque Kanta vient donner son parapluie à Satsuki ou encore lorsque Satsuki et Totoro attendent sous la pluie.

Cette vidéo est utilisée comme publicité pour la compagnie d’électricité japonaise Marubeni Power, qui souhaite promouvoir la protection de l’environnement au Japon. La société entend ainsi lancer un « tarif Ghibli » qui donne au client la possibilité de financer les besoins énergétiques du studio Ghibli et ses activités de défense de l’environnement.

C’est aussi l’occasion d’admirer le travail minutieux du studio fondé par Hayao Miyazaki qui parvient une nouvelle fois à magnifier les émotions du dessin par l’animation !

Un très ancien manga animé par le Studio Ghibli

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial